Du papier et du bois flotté

Du papier et du bois flotté

Du bois flotté et du fil de papier kraft…

… armé d’un fin fil de fer, de la colle (j’adore la Cléopâtre, elle est sans odeur, transparente au séchage, et s’applique avec beaucoup de fluidité), quelques pinces, et du bois flotté.

Je commence par travailler la forme, je plie, je courbe, je lie les extrémités, je fais des arabesques, j’essaie, je recommence… et puis, et puis, à un moment, je sais que tout est parfait. Parfait à l’image qui me trottait dans la tête… !

L’heure vient ensuite de les habiller… mais c’est une autre histoire ^-^

 

 

 

 

Agnès

Dans mon univers, les baleines sont roses et elles volent avec une légèreté déconcertante. J'adore laisser les images qui me trottent dans la tête prendre vie au bout de mes doigts, dessiner, coller, découper, crocheter... …

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :